Les dispositifs d’accession à la propriété : Un coup de pouce pour votre premier achat immobilier

Sezame leasing immobilier  >  Blog  > Devenir propriétaire > Les dispositifs d’accession à la propriété : Un coup de pouce pour votre premier achat immobilier

Les dispositifs d’accession à la propriété : Un coup de pouce pour votre premier achat immobilier

SOMMAIRE

Quelles aides pour un premier achat immobilier ?

Premier achat immobilier : aides financières disponibles et conseils

Bon nombre de particuliers rêvent d’accéder à la propriété, mais il n’est pas toujours simple de savoir comment s’y prendre, ou encore de connaître les aides auxquelles nous avons droit. Étape significative de l’indépendance financière et de la construction d’un patrimoine, un premier achat immobilier demande de solides préparatifs, notamment au regard du dossier de demande de prêt. Or, c’est justement là que les avantages du statut de primo-accédant et que les aides d’État jouent un rôle crucial. Voici tout ce qu’il faut savoir sur le sujet !

Quelles sont les aides pour un premier achat immobilier ?

Présentation des aides nationales

Lorsqu’il est question d’effectuer son premier achat immobilier, il existe de multiples aides financières d’État à même de faciliter les démarches entreprises. Parmi ces précieux instruments, le Prêt à Taux Zéro (PTZ) trône en maître, offrant aux primo-accédants une opportunité unique d’accéder à un financement sans intérêts accessible sous conditions de ressources, facilitant ainsi le passage du statut de locataire à celui de propriétaire.

Autre exemple avec le Prêt d’Accession Sociale (PAS) destiné aux ménages aux revenus modestes et cumulable avec d’autres prêts aidés pour le même achat (PTZ, prêt conventionné …). Encadré par des plafonds de ressources, le PAS offre des conditions financières avantageuses et des modalités de remboursement adaptées, avec notamment une réduction des frais de notaire.

Pour sa part, le prêt conventionné (PC) est accordé sans conditions de revenus, et exclusivement pour l’achat de la résidence principale. Un taux d’intérêt plafonné est appliqué, permettant de financer un premier achat immobilier dans le neuf, dans l’ancien (avec ou sans travaux) ou pour une construction.

Dernier exemple avec le prêt accession d’Action Logement, également appelé prêt accession. Il est réservé aux salariés du secteur privé cotisant auprès d’Action Logement, et donne accès à un prêt à taux avantageux, sans frais de dossier ni garantie ou caution à fournir.

Aides locales et régionales

Au-delà des dispositifs nationaux, les collectivités locales et régionales se mobilisent également pour accompagner les primo-accédants dans leur parcours vers la propriété. Ces initiatives territoriales, souvent méconnues, viennent compléter l’éventail des aides disponibles. 

Parmi les exemples d’aides spécifiques proposées par les collectivités locales, on retrouve fréquemment des programmes visant à dynamiser l’accession à la propriété dans des zones ciblées. Certaines municipalités mettent en place des subventions directes pour soutenir financièrement les acquéreurs, tandis que d’autres privilégient les prêts bonifiés avec des taux d’intérêt avantageux.

Les avantages ne se limitent pas uniquement au volet financier. Certaines collectivités instaurent des mesures d’accompagnement, telles que des sessions d’information ou des conseils personnalisés, afin de guider les futurs propriétaires à travers les longues démarches administratives et financières d’une première acquisition.

De manière générale, n’hésitez pas à vous rapprocher des conseillers financiers ALS afin de connaître les modalités d’obtention de ces aides. 

Avez-vous déjà pensé au leasing immobilier ? Pour en savoir plus sur le sujet, n’hésitez pas à utiliser notre simulateur en ligne ! En quelques clics, vous aurez ainsi accès à de nouvelles perspectives pour votre futur achat immobilier.

Devenir propriétaire avec la location-accession

Sezame vous offre une solution alternative pour devenir propriétaire avec la location-accession. Vous emménagez dès maintenant dans le bien que vous voulez acheter en tant que locataire-accédant, vous commencez par le louer ce qui vous laisse le temps de consolider votre profil emprunteur et/ou constituer votre apport pendant 36 mois maximum. Dès que vous êtes prêt vous achetez le bien, à un prix convenu avant votre emménagement.

Quelles sont les conditions d’éligibilité au statut de primo-accédant ?

Un primo-accédant est une personne qui accède à la propriété pour la première fois.

Ainsi, pour pouvoir bénéficier du statut de primo-accédant, il faut : 

  • que l’achat immobilier concerne la résidence principale,
  • ne pas avoir été propriétaire de sa résidence principale au cours des deux dernières années (condition devant être valable pour les deux personnes du couple si applicable). 

5 conseils pour réussir son premier achat immobilier

Voici 5 conseils pour réussir son premier achat immobilier, en particulier en tant que primo-accédant : 

  • vérifier les critères d’éligibilité : chaque aide, qu’elle soit nationale, régionale ou locale, s’accompagne de critères d’éligibilité spécifiques. Le Prêt à Taux Zéro, par exemple, est conditionné par les ressources du ménage, tandis que le Prêt d’Accession Sociale vise les foyers aux revenus modestes. Prenez le temps d’évaluer soigneusement votre situation financière, vos revenus et les caractéristiques de votre projet immobilier pour déterminer quelle aide correspond le mieux à votre profil ; 
  • anticipez l’évolution de votre situation : les dispositifs d’aides évoluent régulièrement en fonction des politiques publiques. Anticipez les changements éventuels dans ces programmes ainsi que dans votre situation personnelle et financière pour éviter de mauvaises surprises au moment de concrétiser votre projet ou pour ne pas passer à côté d’aides auxquelles vous avez droit ; 
  • préparez un dossier de demande de prêt solide : ce qui inclut de déterminer votre apport personnel, vous renseigner en amont sur les aides d’État disponibles pour les primo-accédants, définir votre projet immobilier, faire jouer la concurrence entre les banques et autres organismes de crédit, et bien sûr calculer votre taux d’endettement ;
  • consultez des experts : en sollicitant l’avis de professionnels du secteur, tels que des courtiers immobiliers ou des conseillers financiers, vous aurez accès à un accompagnement de qualité ainsi que des conseils personnalisés en fonction de votre profil de primo-accédant et des spécificités de votre projet immobilier ;
  • envisagez le leasing immobilier : le leasing immobilier vous permet de passer progressivement du statut de locataire à celui de propriétaire, vous offrant ainsi une certaine flexibilité financière, une solution idéale pour les primo-accédants cherchant à optimiser leurs ressources tout en explorant la faisabilité de l’acquisition d’un bien immobilier.

Aides financières pour un premier achat immobilier : ce qu’il faut retenir

Entre aides financières nationales, aides locales et spécificités du statut de primo-accédant, voici ce qu’il faut retenir sur le sujet : 

  • Prêt à Taux Zéro (PTZ) et Prêt d’Accession Sociale (PAS) : explorez ces aides nationales offrant des conditions avantageuses en fonction de vos revenus ;
  • Prêt Conventionné (PC) : considérez cette option (octroyée par des banques conventionnées) afin de financer l’intégralité de votre projet immobilier ;
  • Prêt Action Logement : si vous êtes salarié du secteur privé, cette aide peut compléter votre financement de manière très avantageuse ;
  • Aides locales et régionales : ne négligez pas les initiatives des collectivités locales, offrant des subventions, des prêts bonifiés et des conseils adaptés à votre région et à votre statut d’emprunteur ; 
  • Choix stratégiques et cumul d’aides : optez pour une combinaison astucieuse d’aides, en tenant compte de vos besoins spécifiques, des critères d’éligibilité de chaque aide et en envisageant même des alternatives comme le leasing immobilier.

Ces articles pourraient aussi vous intéresser...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour en haut