Comment devenir propriétaire en étant freelance ou en CDD ?

Sezame leasing immobilier  >  Blog  > Devenir propriétaire > Comment devenir propriétaire avec un CDD ?

Comment devenir propriétaire en étant freelance ou en CDD ?

SOMMAIRE

L’obtention d’un prêt immobilier est souvent conditionnée à un CDI. Nos conseils pour devenir propriétaire sans CDI et optimiser son opération !

Devenir propriétaire en étant en CDD : conditions et démarches à suivre

La plupart des banques et autres organismes prêteurs exigent un CDI afin d’accorder un prêt immobilier, en tant que preuve de solvabilité et de prévisibilité des revenus. Or, les personnes en CDD ont le même droit d’accéder à l’achat immobilier et de devenir propriétaire, malgré la nécessité de fournir davantage de justificatifs.  

Peut-on devenir propriétaire en étant en CDD ? Quelles démarches suivre ? Quels sont les justificatifs à fournir ? Faut-il obligatoirement avoir un garant ? Toutes nos réponses d’experts ! 

Est-il possible d'avoir un prêt immobilier en CDD ?

Les conditions spécifiques pour les emprunteurs en CDD

Les emprunteurs en contrat à durée déterminée (CDD) se voient souvent appliquer des conditions spécifiques lorsqu’ils cherchent à obtenir un prêt immobilier. Il est donc souvent difficile de devenir propriétaire avec un CDD. 

Les prêteurs examinent différents critères pour évaluer la capacité de remboursement d’un emprunteur en CDD, en tenant compte de la nature temporaire de leur emploi

Parmi ces critères, les prêteurs peuvent accorder une attention particulière à : 

  • la stabilité professionnelle de l’emprunteur, en examinant son historique d’emploi antérieur ainsi que la probabilité de renouvellement ou de reconduction de son contrat actuel ; 
  • le montant et la régularité des revenus de l’emprunteur, 
  • l’existence d’une épargne ou d’autres actifs financiers pouvant servir de garantie supplémentaire. 

Certains prêteurs peuvent également exiger une période minimale d’emploi dans le cadre du contrat actuel, ou demander des garanties supplémentaires telles qu’une caution ou une assurance emprunteur renforcée. 

Ainsi, bien que l’obtention d’un prêt immobilier en CDD puisse présenter des défis supplémentaires, il est tout à fait possible de devenir propriétaire en étant en CDD, dès lors que vous apportez des preuves solides de votre capacité à rembourser le prêt et de la satisfaction des critères spécifiques exigés par les prêteurs.

L'importance du dossier financier

Un dossier financier solide reste la clé pour convaincre les prêteurs de votre capacité à rembourser le prêt, y compris si vous avez un CDD et non un CDI. 

Pour préparer un dossier financier solide, il est essentiel de rassembler et de fournir tous les documents justificatifs pertinents, sans oublis. Cela comprend notamment vos derniers relevés de compte bancaire, les bulletins de salaire des derniers mois, les déclarations d’impôts, ainsi que tout autre document justificatif de revenus ou d’épargne. 

De plus, il est important de démontrer une gestion financière responsable en : 

  • évitant les découverts bancaires,
  • mettant en avant toute épargne ou actif financier disponible,
  • réduisant les dettes existantes et les crédits en cours.

Ce qu’il faut retenir, c’est qu’un dossier financier bien préparé et solide s’avère essentiel pour rassurer les prêteurs quant à votre capacité à rembourser le prêt immobilier, même en tant qu’emprunteur en CDD. En fournissant des informations complètes et précises, ainsi qu’en démontrant une gestion financière responsable, vous maximisez vos chances d’obtenir l’approbation du prêt et de réaliser votre projet immobilier.

Quel contrat de travail pour un prêt immobilier ?

Le type de contrat de travail de l’emprunteur a un grand impact sur ses chances d’obtenir une réponse favorable à sa demande de prêt immobilier, car il influence directement la stabilité financière de l’emprunteur et sa capacité à rembourser le prêt

Les prêteurs examinent ainsi attentivement les caractéristiques de chaque contrat de travail pour évaluer le risque associé à l’accord de prêt.

Pour les emprunteurs en contrat à durée indéterminée (CDI), qui bénéficient d’une sécurité d’emploi relative, l’obtention d’un prêt immobilier est souvent plus simple. Les CDI offrent une stabilité professionnelle, ce qui rassure les prêteurs quant à la capacité de l’emprunteur à honorer ses engagements financiers à long terme.

En revanche, pour les emprunteurs en contrat à durée déterminée (CDD), la situation peut être plus complexe. Les CDD sont souvent considérés comme moins stables et présentant un risque plus élevé pour les prêteurs, car ils offrent moins de garanties en termes de sécurité d’emploi. Cependant, certains types de CDD, tels que les contrats saisonniers ou les missions d’intérim, peuvent être davantage appréciés par les prêteurs en fonction de la régularité des revenus et de la perspective de reconduction du contrat.

Les travailleurs indépendants et les professions libérales peuvent également rencontrer des défis spécifiques lors de la demande de prêt immobilier. Les prêteurs examinent souvent la stabilité des revenus et la rentabilité de l’activité professionnelle, ainsi que la capacité de l’emprunteur à générer un revenu stable et régulier dans le temps.

Afin de devenir propriétaire avec un CDD, avez-vous déjà pensé au leasing immobilier ? Pour en savoir plus sur le sujet, n’hésitez pas à utiliser notre simulateur en ligne ! En quelques clics, vous aurez ainsi accès à de nouvelles perspectives pour votre futur achat immobilier et pour l’obtention d’un prêt immobilier sans CDI.

Emprunter en CDD avec ou sans garant ?

Le fait d’emprunter avec ou sans garant constitue une décision importante pour les emprunteurs cherchant à obtenir un crédit immobilier. 

 

Devenir propriétaire avec la location-accession

Sezame vous offre une solution alternative pour devenir propriétaire avec la location-accession. Vous emménagez dès maintenant dans le bien que vous voulez acheter en tant que locataire-accédant, vous commencez par le louer ce qui vous laisse le temps de consolider votre profil emprunteur et/ou constituer votre apport pendant 36 mois maximum. Dès que vous êtes prêt vous achetez le bien, à un prix convenu avant votre emménagement.

Si vous cherchez à emprunter en CDD avec garant, cela peut vous assurer certains avantages. Avec un garant solide, tel qu’un parent ou un proche disposant d’un revenu stable et d’une situation financière saine, les prêteurs peuvent être plus enclins à accorder un prêt, malgré le fait que vous avez un contrat de travail temporaire. Cela peut vous permettre d’obtenir des conditions plus favorables, telles qu’un taux d’intérêt plus bas ou une durée de remboursement plus longue.

Cependant, emprunter en CDD avec garant peut également présenter des inconvénients. Le garant assume une responsabilité financière importante en cas de défaut de paiement de l’emprunteur, ce qui peut constituer un risque pour sa propre situation financière. De plus, certains prêteurs peuvent tout de même exiger des garanties supplémentaires, telles qu’une assurance emprunteur renforcée ou des garanties réelles telles qu’une hypothèque ou une caution.

A contrario, si vous préférez emprunter en CDD sans garant, cela peut être une option plus intéressante pour éviter d’impliquer un tiers dans votre transaction financière. Cependant, cette option s’avère bien plus complexe à mettre en place car les prêteurs continueront de percevoir votre CDD comme un facteur de risque élevé, en exigeant des preuves supplémentaires concernant vos capacités de remboursement.

5 conseils pour renforcer sa demande de prêt immobilier en CDD

Voici 5 conseils pour renforcer votre demande de prêt immobilier en étant en CDD et augmenter vos chances d’obtenir une réponse favorable :

  • Conseil n°1 : Stabiliser vos revenus. Bien que les contrats temporaires puissent être moins stables, les prêteurs sont souvent plus enclins à accorder un prêt immobilier aux emprunteurs dont les revenus sont réguliers et suffisants pour couvrir les mensualités. Essayer de prolonger la durée du CDD ou de renouveler le contrat peut donc significativement contribuer à renforcer la stabilité de vos revenus, et donc vos chances d’obtenir un prêt immobilier.
  • Conseil n°2 : Améliorez votre gestion budgétaire. Travailler sur l’amélioration du profil financier peut également être bénéfique. Cela peut inclure le remboursement des dettes existantes, l’amélioration de la gestion de vos comptes personnels ou encore l’accumulation d’économies pour constituer un apport personnel au prêt envisagé. 
  • Conseil n°3 : Recherchez un co-emprunteur ou un garant. Si le fait d’obtenir un prêt seul en CDD semble difficile, vous pouvez envisager de demander à un parent (tel qu’un conjoint ou un membre de la famille) de se porter garant, ou encore de sélectionner un co-emprunteur de confiance. La présence d’un co-emprunteur avec un CDI ou d’un garant solide peut rassurer les prêteurs et augmenter les chances d’approbation du prêt.
  • Conseil n°4 : Tournez-vous vers un courtier indépendant. Les courtiers indépendants ont souvent un accès à un large réseau de prêteurs et peuvent comparer différentes offres pour trouver celle qui correspond le mieux à vos besoins en tant qu’’emprunteur en CDD. Leur expertise et leur connaissance approfondie du marché peuvent vous aider à naviguer dans les options disponibles et à identifier les solutions les plus avantageuses, tout en vous fournissant des conseils personnalisés.
  • Conseil n°5 : Optez pour le leasing immobilier. Le leasing immobilier offre aux emprunteurs en CDD une certaine flexibilité en leur permettant de louer une propriété pour une période déterminée, avant d’acheter le bien à la fin du contrat. Cette option peut être attrayante pour les personnes souhaitant différer leur demande de prêt immobilier, le tout grâce à un accès progressif à la propriété.

Ces articles pourraient aussi vous intéresser...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour en haut